vues d’avion

” brise qui souffle du côté des montagnes où combat mon amant,
quel message m’apportes-tu ?

le message de ton lointain amant est cette odeur de poudre à canon
et cette poussière des ruines que je traîne avec moi ”

le suicide et le chant
poésie populaire des femmes pashtounes
sayd bahodine majrouh

 

2008
« Vues d’avion » Cryptoportiques, Reims (avec les zinzolines)